Forum RPG chronologique - Un monde dévasté, un dictateur, deux armées... quel camp rejoindrez-vous ?
 

Partagez|

L'histoire sans fin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Fondatrice
Féminin
Age : 23
Messages : 807

Localisation : Brocéliande
MessageSujet: Re: L'histoire sans fin Lun 16 Avr - 12:47

Spoiler:
 

Rampant sous la table, il se recroquevilla. Une main crochue se tendait vers lui, et un horrible ricanement déchira l'atmosphère, se mêlant au hurlement de rage du monstre qui, attendant toujours à l'extérieur, prenait son mal en patience.

_________________
"La perfection m'ennuie, elle confond l'Art et l'excellence."
***

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://magazarb.forumactif.com

avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: L'histoire sans fin Lun 16 Avr - 15:34

Spoiler:
 

Il savait qu'il était foutu, il se demandait vraiment quelle idée il avait eu de se porter volontaire pour jouer le noble héros. S'il survivait jamais il ne referait cette bêtise, peu importe l'or qu'on pouvait lui donner.
Revenir en haut Aller en bas
Fondatrice
Féminin
Age : 23
Messages : 807

Localisation : Brocéliande
MessageSujet: Re: L'histoire sans fin Lun 16 Avr - 15:35

Spoiler:
 

Évitant un coup de canne que la sorcière tentait de lui asséner, Hanks, toujours plaqué contre terre, saisit une spatule en bois et, dans un réflexe qui lui sauva la vie, contra l'attaque de la vieille femme.

_________________
"La perfection m'ennuie, elle confond l'Art et l'excellence."
***

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://magazarb.forumactif.com

avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: L'histoire sans fin Lun 16 Avr - 17:56

Spoiler:
 

Puis profitant de son hébétude, Hanks lui donna un violant coup de cuillère et sortit de sa cachette en direction de la porte de derrière ce qui allait lui permettre de s'enfuir sans être vu par le pistilovore et ses frères.
Revenir en haut Aller en bas
Fondatrice
Féminin
Age : 23
Messages : 807

Localisation : Brocéliande
MessageSujet: Re: L'histoire sans fin Mar 17 Avr - 8:46

Spoiler:
 

Ses jambes le portaient avec difficulté: Hanks n'avait jamais été un sportif. Ni un intellectuel. Tout ce qu'il avait pour lui, c'étaient ses épaisses boucles blondes qui croulaient sur sa tête. Cela faisait son charme auprès des femmes du villages, mais de toute évidence ça ne l'aiderait pas beaucoup pour combattre un pistillovore et une vieille dame armée d'une canne.

_________________
"La perfection m'ennuie, elle confond l'Art et l'excellence."
***

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://magazarb.forumactif.com

avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: L'histoire sans fin Mar 17 Avr - 10:04

Citation :
Il était une fois, une cabane au beau milieu de la forêt.
Cette cabane était hanté par l'esprit d'un vieux bucheron grincheux.
Des rumeurs courraient à son propos, et les gens murmuraient qu'il se nourrissait exclusivement de pistil de fleur.
Et en effet, les fleurs disparaissaient de plus en plus aux alentours de la cabane, ce qui inquiétait les villageois qui imaginaient l'esprit venir se nourrir jusqu'au village.
C'est alors que l'un d'entre eux, décida de prendre les armes et lutter contre le mauvais esprit.
Il se nommait Hanks, et s'il n'était pas le meilleur soldat que le village puisse compter, il était de loin le plus rusé. Mais Hank eu tort d'amener avec lui seulement une paire de ciseaux et des babouches.
Et pour cause: celles-ci avaient beau être des plus jolies, une paire de chaussure n'est jamais très utile contre un mangeur de pistil.
Il partit donc courageusement à la rencontre de la bête et la terrible épopée commenca, celle qui plus tard fut nommée : le miracle...
Alors qu'il chevauchait avec méfiance dans la forêt, ses babouches solidement nouées aux pieds, Hanks crut entendre un bruit sur la droite. I
Il se retourna et c'est alors qu'il vit l'horrible monstre pistilovore, il saisit sa babouche et la lança sur le monstre.
Mais Hanks était loin de posséder une force herculéenne, si bien que la chaussure tomba misérablement à une dizaine de mètres du monstre. Hanks fixa sa babouche, puis le monstre, et eut un sourire gêné.
Il se demanda vraiment pourquoi il n'avait pas bu cet élixir que lui avait proposé un vaillant compagnon du village. Cette boisson à l'effet sois disant miracle se nommer Red Bull, et comme on le dit souvent, red bull donne des ailes.
Le monstre pistillovore le fixa, l'air dubitatif. Quelle espèce de preux chevalier lui envoyait-t-on là ? Il eut un bref moment de réflexion, puis décida de charger.
Malgré sa faible force notre héros était d'un naturel agile, voyant que le pistilovore allait attaquer, il se jeta sur le côté et esquiva de justesse.
Toutefois, il se fit la réflexion que tous les grands héros de légende peuvent conter leurs exploits non pas parce-qu'ils ont vaincu un dragon, mais bien parce-qu'ils sont restés en vie suffisamment longtemps pour le faire. Il prit ses jambes à son cou.
Seulement il n'allait pas assez vite, sentent le souffle chaud du pistilovore qui était juste à quelque mètre de lui, il essaya de redoubler de vitesse mais comble de malchance tomba à terre.
Il ne dut la vie sauve qu'à une racine qui, sortant du sol, fit basculer face contre terre son poursuivant.
Il continua alors sa course au périple de sa pénible vie, mais ce qu'il ne savait pas c'était que les frères du Pistiolovore l'attendaient au tournant. N'écoutant que sa bravoure, le jeune homme esquiva maladroitement un coup qui l'aurait décapité, puis roula-boula dans la poussière. Se relevant prestement, il s'empressa de courir vers une chaumière qu'il apercevait au loin
C'était une vielle bâtisse semblable à la sienne, il arriva enfin devant et s'empressa d'ouvrir la porte, mais celle-ci était bloqué de l'intérieur. Notre cher héros était cerné !
Avec horreur, il ne put que regarder le monstre s'avancer vers lui. De la bave gouttait à son menton, et dans ses yeux sans âme on pouvait apercevoir le reflet du bûcheron qu'il avait dévoré.
Notre héros bien que vaillant prit peur et failli rendre son déjeuner, il se reteint de peu et tapa frénétiquement la porte de la chaumière en l'espoir qu'elle s'ouvre.
Et même si ça peut paraître affreusement cliché, celle-ci s'ouvrit sur une séduisante jeune femme. Sauf que cette demoiselle devait avoir dans les soixante-dix ans, la peau plissée de toute part, et les quelques cheveux qui restaient sur son crane étaient d'un blanc filandreux des plus inquiétants. N'écoutant que son coeur, le héros bondit à l'intérieur.
Il hésita quand même un peu, c'était comme tomber de Carribe en Sylla . Mais sa survie prit le dessus et donc il entra. La vielle femme referma la porte et c'est soudain que notre jeune héros compris qu'en fait c'était un piège et qu'elle était une sorcière.
Rampant sous la table, il se recroquevilla. Une main crochue se tendait vers lui, et un horrible ricanement déchira l'atmosphère, se mêlant au hurlement de rage du monstre qui, attendant toujours à l'extérieur, prenait son mal en patience.
Il savait qu'il était foutu, il se demandait vraiment quelle idée il avait eu de se porter volontaire pour jouer le noble héros. S'il survivait jamais il ne referait cette bêtise, peu importe l'or qu'on pouvait lui donner.
Évitant un coup de canne que la sorcière tentait de lui asséner, Hanks, toujours plaqué contre terre, saisit une spatule en bois et, dans un réflexe qui lui sauva la vie, contra l'attaque de la vieille femme.
Puis profitant de son hébétude, Hanks lui donna un violant coup de cuillère et sortit de sa cachette en direction de la porte de derrière ce qui allait lui permettre de s'enfuir sans être vu par le pistilovore et ses frères.
Ses jambes le portaient avec difficulté: Hanks n'avait jamais été un sportif. Ni un intellectuel. Tout ce qu'il avait pour lui, c'étaient ses épaisses boucles blondes qui croulaient sur sa tête. Cela faisait son charme auprès des femmes du villages, mais de toute évidence ça ne l'aiderait pas beaucoup pour combattre un pistillovore et une vieille dame armée d'une canne.

Maintenant la seule chose qui pouvait l'aider à sortir de ce pétrin, c'était bien la course, a ce moment là il se demandait vraiment pourquoi il s'était empiffré de gigot avant de combattre le monstre, il aurait mieux fait de ne rien manger, et comme ça il aurait pu gambader dans les prés beaucoup plus vite. Quel idiot il avait été !
Revenir en haut Aller en bas
Fondatrice
Féminin
Age : 23
Messages : 807

Localisation : Brocéliande
MessageSujet: Re: L'histoire sans fin Sam 21 Avr - 9:35

Spoiler:
 

Hanks bondit au-dessus d'un tronc couché, mais sa tunique resta accrochée à une branche. La sorcière et le monstre se rapprochait. Le jeune homme crut sa dernière arrivée lorsqu'une explosion de lumière jaune l'éblouit, repoussant les créatures infectes à l'autre bout de la clairière.

_________________
"La perfection m'ennuie, elle confond l'Art et l'excellence."
***

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://magazarb.forumactif.com


Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: L'histoire sans fin

Revenir en haut Aller en bas

L'histoire sans fin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ré-Evolution :: Communauté :: Flood-